fbpx Comment fabrique-t-on une pince ? | Knipex Aller au contenu principal
Loading YT Video
Knipex
Quality — Made in Germany

La création de pinces

La création d'une pince multiprises

La KNIPEX Cobra® est notre pince pour pompe à eau la plus populaire. Voyons comment elle est fabriquée?

De l'acier à l'étalonnage

Tout est dans les détails

De l'assemblage au tour du monde

Voici comment une pince KNIPEX est fabriquée

De la livraison de l'acier brut à l'emballage : le parcours d'une pince multiprises KNIPEX Cobra® high-tech est illustré en plusieurs parties avec des photos de notre production.

 

Nous vous montrons qu'à côté des machines et des pinces, KNIPEX, c'est avant tout, des personnes - elles jouent un rôle important dans le processus de création de nos produits.

De la matière première à l'étalonnage et au sablage

 

1. Matière première

La matière première est fournie par des camions en direct de l'aciérie. L'acier à outils est stocké sur des racks. Jusqu'à 1 200 tonnes de fils d'acier fournis sous forme de bobines peuvent être stockées ici. Notre KNIPEX Cobra® née de l'une de ces bobines.

La production de pinces KNIPEX utilise environ 600 tonnes d'acier par mois. Sa particularité est que l'acier de haute qualité garanti par des aciéries allemandes a été optimisé selon les spécifications KNIPEX.

 

 

2. Couper à la longueur

Dans l'étape suivante, la bobine est coupée à la longueur. Dans un premier temps, la machine déroule le fil d'acier et lui donne une forme droite. Maintenant, la presse coupe l'acier de la pince dans le sens de la longueur - toujours à la même longueur. Les pièces d'acier coupées sont appelées "Piller" selon le dialecte du Cronenberger. Après la coupe, notre future Cobra® est sur le point d'être forgée. L'avantage de la forme initialement ronde est un temps de chauffage plus court. En conséquence, le matériau est moins sollicité et la qualité de forge est meilleure.

 

 

3. Forge

Au début du processus de forge, chaque pilon individuel est chauffé à plus de 1000 ° C. Nos pinces multiprises atteignent nos marteaux de forge sous forme d'acier chauffé incandescent. L'acier est martellé entre deux moitiés de matrice par la force d'impact du marteau. Les outils qui donnent sa forme à l'acier - les matrices de forgeage - sont fabriqués en interne par KNIPEX. L'énorme choc causé par la force des marteaux pourrait provoquer l'effondrement des murs de la forge. Par conséquent, les marteaux reposent sur une fondation en acier à ressort. Les KNIPEXiens de la forge travaillent sous une chaleur extrême et à grand volume. Leur dévouement est une autre pierre angulaire de la qualité KNIPEX et fait vivre la tradition de forge de notre région.

 

 

4. Refroidissez

Les contours de la dernière pince multiprises peuvent être vus dans la pièce forgée à chaud. Cependant, les pièces d'acier doivent refroidir avant de pouvoir être traitées ultérieurement. Nos pinces multiprises avec des milliers d'autres ébauches forgées attendent d'entrer dans l'atelier de presse de faîtage.

 

 

5. Ébavurage

Le matriçage fonctionne de telle manière que plus d'acier chauffé est introduit dans le moule creux de la matrice que nécessaire. Lorsque le marteau frappe, le matériau en excès est poussé à travers l'espace disponible entre les deux moitiés de la matrice de forgeage, scellant ainsi l'espace dans la matrice une fois fermé. Cela crée des pressions élevées qui permettent le forgeage en filigrane (par exemple des écritures) dans les pièces forgées.
Ensuite, ce matériau en excès doit être éliminé. Les moitiés de la pince sont débarrassées de l'excès d'acier dans l'atelier de presse de faîtage. Pour cela, les employés placent le flan forgé dans une presse à faîtage. Vous réglez les outils, la plaque de coupe et le poinçon avec précision. Certaines tolérances doivent être respectées. L'ébavurage est un processus de coupe. Les presses à crêtes séparent la crête de la poignée de la pince avec une extrême puissance.

 

6. Sablage et calibrage

Nos pinces multiprises attendent le premier traitement de surface lors du sablage. Les employés placent les demi-pinces sur un convoyeur qui mène au tambour de sablage. Là, un abrasif qui est projeté sur la surface enlève "l'écaille" qui a été créée par la chaleur précédemment. Après cela, nos pinces multiprises sont lisses, presque comme des pinces finies. Mais il reste encore un long chemin à parcourir. Tout d'abord, la Cobra® passe à l'étalonnage. Dans la presse d'étalonnage, les moitiés de pince sont amenées à la forme correcte par le processus d'estampage. Pour cela, des outils spécialement conçus et fabriqués par notre département d'outillage sont nécessaires.

 

 

Du laser au revêtement de surface

7. Lasers

Les moitiés de pince de nos pinces multiprises ont été ébavurées et calibrées. La structure de base de la pince est terminée. Maintenant, c'est dans les détails. Tout d'abord, les moitiés de pince arrivent au découpage laser. Le faisceau de lumière très concentré traverse la matière. Un laser est parfait pour créer une si petite denture. La denture est vraiment importante. Ce n'est qu'avec les dents que nos pinces multiprises peuvent ensuite être ajustées à différentes pièces et les saisir correctement.

 

8. Traitement mécanique

L'étape suivante pour la pince réduit de moitié la machine d'indexation rotative (RIM). Ce système, conçu en interne par KNIPEX, effectue tous les travaux d'usinage. Différentes étapes de travail sont effectuées simultanément à différents postes de la machine. C'est très précis et rapide. Les employés n'ont qu'à insérer un bac avec les demi-pinces dans le RIM. Une caméra enregistre la position des moitiés, de sorte qu'elles sont guidées dans le RIM par un bras de robot. La machine complète le reste à elle seule. C'est ainsi que KNIPEX crée un travail efficace et rapide.

 

 

9. Traitement thermique

Il est maintenant temps de "traiter thermiquement" les moitiés de la pince. Les moitiés de la pince vont dans de grands paniers résistants à la chaleur. Vous pouvez voir nos moitiés de pinces être transportées dans un four. Lorsque les paniers sortent du four, ils sont transportés dans un bassin d'huile - chargé avec les moitiés de pinces. Ce processus est appelé "trempe". Maintenant, les moitiés de la pince sont dures, mais trop cassantes. Pour la bonne viscosité, les demi-pinces sont trempées: pendant un certain temps, notre Cobra® doit braver plusieurs centaines de degrés Celsius. Cela lui confère une qualité optimale. La dureté résultante est vérifiée pendant la production sur le testeur de dureté Rockwell.

 

 

10. Durcissement par induction

Les dents d'une paire de pinces KNIPEX nécessitent une dureté spéciale, ce que l'on appelle le durcissement par induction. Les dents de la pince multiprises trempée sont chauffées à l'aide d'un courant haute fréquence. Les dents brillent à nouveau et sont ensuite rapidement éteintes. Ensuite, les moitiés de pince sont à nouveau trempées à basse température. Désormais, les moitiés de pince de notre Cobra® ont la bonne dureté.

 

 

11. Revêtement de surface

Si vous regardez la gamme de pinces multiprises KNIPEX, vous pouvez voir deux surfaces de pinces différentes. Les versions chromées d'une pince multiprises sont créées par galvanoplastie. Les pinces chromées de cette version ont un look précieux grâce au chromage. D'autre part, KNIPEX propose une variante de surface phosphatée au zinc de la Cobra®, qui peut être reconnue par sa couleur grise familière. La galvanoplastie ou la phosphatation au zinc est le dernier processus dans lequel les moitiés des pinces sont séparées. KNIPEX peut garantir une longue durée de vie pour les deux versions.

 

 

De l'assemblage à l'expédition dans le monde entier

12. Assemblage

Après le revêtement,les demi-pinces de la Cobra® sont maintenant prêtes à être assemblées. Les moitiés extérieures et intérieures sont assemblées ici. Pour la première fois, vous pouvez reconnaître nos pinces multiprises comme telles. À l'étape suivante, le réglage du bouton-poussoir est fixé. Les employés insèrent la pièce de verrouillage, le bouton et le ressort à l'endroit désigné. La machine fait le reste.

 

 

13. Polissage

La haute qualité KNIPEX est également indubitable grâce à la mâchoire polie miroir . "Pliesten" est le terme dialectal de la région pour le processus qui a créé le poli miroir, que l'on ne trouve que sur des outils de haute qualité. La mâchoire de la Cobra® est polie sur la bande abrasive - ensuite la tête de la pince brille. Chaque tête de pince est vérifiée après le polissage.

 

 

 

 

 

 

14. Poignées

Les pinces KNIPEX sont confortables à tenir. Cela est également dû aux poignées de différentes conceptions, qui sont également assemblées sur les poignées de pinces dans l'usine KNIPEX. Les pinces de la première version viennent par système d'immersion. Ici, les poignées sont immergées dans une pâte plastique liquide. Il adhère aux bras de manière à créer une poignée en plastique après séchage.

 

Dans la deuxième version, les pinces ont des poignées constituées de gaines multi-composants. Lors de l'assemblage , les employés serrent les pinces et fixent les gaines aux poignées avec la bonne quantité de colle. Pour les électriciens, la gaine multi-composants est également disponible dans la version VDE 1000V, pour laquelle KNIPEX garantit la protection lors de travaux avec jusqu'à 1000 volts de tension électrique. Pour être sûr, nous testons chaque paire de pinces VDE à 10 000 volts.

 

 

15. Impression, huilage et emballage

La Cobra® avec ses poignées en plastique antidérapantes est maintenant dans la phase finale de production. Tout d'abord, le numéro d'article et d'autres inscriptions telles que "KNIPEX" ou "Made in Germany" sont imprimés sur les poignées. Ensuite, les pinces passent dans un four sur un convoyeur. L'ensemble de ce processus est appelé impression dabber.

Désormais, les employés huilent les pinces pour les protéger de la rouille. Après cela, les employés de la ligne d'arrivée du pack Cobra®. Selon la commande, les pinces sont emballées dans des boîtes individuelles ou des boîtes de six.

16. Prêt à expédier

Avec la commande, nos pinces multiprises quittent l'usine KNIPEX. Elles quittent le Cronenberg, leur maison de Bergisch et peut-être même le continent. De nombreux KNIPEXiens ont tenu cette pince multiprises entre leurs mains. Ils ont tous accompagné notre Cobra® sur son chemin comme exemple des plus de 45 000 pinces fabriquées par jour. Sans eux, il n'y aurait pas de pinces - et certainement pas de pinces de qualité KNIPEX.